Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue

Face à la généralisation de la demande sociale d’expertise, de conseil, de formation et de connaissance adressée aux sciences sociales, l’ethnologie peut difficilement rester indifférente à cette évolution. Cette orientation générale place au centre de ses interrogations la demande sociale et ses enjeux, les groupes et les institutions qui la formulent et l’implication de l’ethnologue dans les processus sociaux et politiques. Dans ce contexte, les ethnologues sont mis devant la nécessité de rendre compte de leur pratique et de leurs travaux auprès des intéressés, de tenir un « rôle social » dans la situation de recherche et d’assumer le positionnement et la responsabilité de leur savoir vis-à-vis des commanditaires et des personnes directement concernées sur le terrain.

Il apparaît donc bien difficile, lorsque la demande ou l’orientation de la recherche devient un paramètre essentiel de la relation anthropologique, de la rejeter en invoquant que la pratique scientifique et la légitimité disciplinaire s’y opposent. La montée en puissance du mouvement social et des ONG dans la dynamique du développement conduit l’ethnologue à s’impliquer dans les processus politiques et sociaux. On attend alors de lui moins une connaissance éloignée qu’un engagement qui le pousse à occuper des positions de médiateur, d’expert ou d’ « ingénieur du social » (Le Play Play). Qu’on le déplore au nom d’une instrumentalisation de l’anthropologie comme auxiliaire de l’ordre social ou que l’on se félicite de cette utilité sociale, cette question est devenue une dimension constitutive de l’anthropologie sociale et culturelle actuelle. Cette transformation n’est pas sans conséquence heuristique. Elle pose la question et l’hypothèse d’un nouveau mode de production du savoir, plus centré sur les problèmes à résoudre tels qu’ils seraient définis par la société civile, les mouvements sociaux, les pouvoirs publics ou les entreprises, en rupture avec l’organisation académique des disciplines et des universités.

Pour autant, s’il est facile de s’entendre sur le constat, il est plus mal aisé de définir et de circonscrire ce qu’on met sous ce label et ces questions. La pluralité des termes eux-mêmes utilisés (anthropologie appliquée, impliquée, orientée, sur contrat, finalisée, à durée déterminée, etc.) souligne la difficulté et la complexité de l’entreprise comme de la réalité sociale qu’elle sous-tend. Bref, ce constat et les pratiques de recherche qui s’y engagent posent la question des frontières internes à notre discipline, la légitimité de ceux qui s’y investissent et l’identité professionnelle ainsi mobilisée.

Nombre d’entre nous sommes engagés à la fois dans des expériences d’ethnologie dite « fondamentale » et « appliquée ». La constitution d’une identité professionnelle passe par la transformation d’objets de connaissance (concepts, théories) en pratiques opératoires. De ce point de vue, « l’ethnologie appliquée » ne s’oppose pas à « l’ethnologie fondamentale », mais elle n’en est que l’un des aspects. L’enquêteur se trouve toujours intriqué dans de difficiles transactions avec soi-même, avec les enquêtés, avec les commanditaires qui paient et qui attendent ses résultats et avec les publics auxquels ces résultats seront au bout du compte restitués. Ce sont ces différents éléments qui contribuent à constituer des « engagements problématiques » de nature variée.

Certes, dans la précarité et l’absence de statut, il est plus difficile pour l’ethnologue de mener une démarche de recherche tout en gérant en même temps les contradictions de la demande ou de la commande, les conflits entre les différents intervenants et les objectifs pluriels des financeurs et des pouvoirs ; mais les questions posées par la demande sociale restent globalement similaires et leur traitement ne diffère pas fondamentalement d’un chercheur statutaire à un non statutaire. Cette situation n’est pas sans danger. Elle peut conduire à l’utilisation manipulée de l’ethnologue, des connaissances produites comme de son engagement. Mais à une implication subie dans la pratique ethnographique, on peut aussi opposer une implication vigilante et un engagement personnel réflexif. Ceux-ci sont à l’œuvre aussi bien dans la négociation de la demande, sur le choix et la construction des objets de recherche, du terrain et des méthodes que sur les formes de la restitution des résultats. Ces questions révèlent une difficulté au sein de la discipline : celle qui consiste à reconnaître que la science ne se construit pas uniquement à partir d’une prise de distance avec les faits.

Ce type d’anthropologie –entendez l’anthropologie appliquée pour faire simple- prête toujours le flan à deux types de critique. D’un côté, on reproche à l’ethnologue de se comporter comme un expert normalisateur qui produit des qualifications et des faits normatifs, de l’autre on laisse entendre que sa pratique, soumise à la demande sociale et\ou à un commanditaire serait vassalisée, dominée. Le chercheur pourrait avoir glissé dangereusement vers « l’ingénierie sociale », voire pire le management. Pris en tenaille entre ces deux reproches, les ethnologues qui s’engagent dans ce type de pratique sont sommés de justifier leur pratique, de manière à savoir s’il s’agit bien toujours d’anthropologie. Comme il n’y a pas de fumée sans feu, le doute étant installé, ces ethnologues doivent donner des gages de bonne conduite et marquer leur respect envers les règles et les normes académiques de la discipline.

Les académiques croient avoir intérêt à la dénigrer comme vulgate ou comme doxa et n’en faire qu’une concession aux besoins de l’action, mais sa consistance et son utilité sont plus solides qu’il n’y paraît : l’anthropologie d’intervention est l’outil politique de l’anthropologue ; c’est-à-dire celui qui l’engage dans la cité. En ce sens, elle est pleinement partie prenante de l’anthropologie ; elle s’inscrit dans le continum théorique et méthodologique de la discipline. Elle n’est pas un succédané de sciences sociales, mais bien une des formes que revêt l’exercice de l’anthropologie en réponse à des conditions épistémologiques particulières ; et ces formes ne sont ni plus ni moins scientifiques que les formes académiques.

Gilles Raveneau

Posté le 9 février 2007 par Gilles Raveneau

28 commentaire(s)

- commençant par les plus récents
Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 14 mars 2017 16:52, par Georges Foity

merci Serrurier Santeny pour ce post Serrurier Santeny Serrurier Santeny

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 17 janvier 2017 07:49, par Georges Foity

merci marie liesse voyance pour ce post marie liesse voyance marie liesse voyance

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 17 janvier 2017 06:56, par Georges Foity

merci Electricien Versailles pour ce post Electricien Versailles Electricien Versailles

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 17 janvier 2017 01:20, par Georges Foity

merci Plombier Noisy-le-Grand pour ce post Plombier Noisy-le-Grand Plombier Noisy-le-Grand

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 16 janvier 2017 20:03, par Georges Foity

merci Serrurier Épinay-sur-Seine pour ce post Serrurier Épinay-sur-Seine Serrurier Épinay-sur-Seine

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 16 janvier 2017 12:12, par Georges Foity

merci Serrurier Noisy-le-Grand pour ce post Serrurier Noisy-le-Grand Serrurier Noisy-le-Grand

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 15 janvier 2017 23:51, par Georges Foity

merci Plombier Cergy pour ce post Plombier Cergy Plombier Cergy

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 15 janvier 2017 19:10, par Georges Foity

merci Plombier Neuilly-sur-Seine pour ce post Plombier Neuilly-sur-Seine Plombier Neuilly-sur-Seine

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 15 janvier 2017 10:37, par Georges Foity

merci Serrurier Paris 15 pour ce post Serrurier Paris 15 Serrurier Paris 15

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 15 janvier 2017 09:09, par Georges Foity

merci Electricien Argenteuil pour ce post Electricien Argenteuil Electricien Argenteuil

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 15 janvier 2017 00:09, par Georges Foity

merci Electricien Neuilly-sur-Seine pour ce post Electricien Neuilly-sur-Seine Electricien Neuilly-sur-Seine

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 14 janvier 2017 07:33, par Georges Foity

merci Electricien Paris pour ce post Electricien Paris Electricien Paris

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 13 janvier 2017 11:52, par Georges Foity

merci Serrurier Paris 11 pour ce post Serrurier Paris 11 Serrurier Paris 11

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 12 janvier 2017 16:34, par Georges Foity

merci Serrurier Asnières-sur-Seine pour ce post Serrurier Asnières-sur-Seine Serrurier Asnières-sur-Seine

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 12 décembre 2016 17:52, par Georges Foity

merci Ouverture de coffre-fort Chanteloup-en-Brie pour ce post Ouverture de coffre-fort Chanteloup-en-Brie Ouverture de coffre-fort Chanteloup-en-Brie

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 5 décembre 2016 21:28, par Georges Foity

merci domotique pour ce post domotique domotique

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 23 novembre 2016 12:50, par Georges Foity

merci Serrurier Saint-Denis pour ce post Serrurier Saint-Denis Serrurier Saint-Denis

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 23 novembre 2016 10:42, par Georges Foity

merci Serrurier Asnières-sur-Seine pour ce post Serrurier Asnières-sur-Seine Serrurier Asnières-sur-Seine

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 8 novembre 2016 14:09, par Georges Foity

merci Serrurier Créteil pour ce post Serrurier Créteil Serrurier Créteil

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 27 octobre 2016 14:19, par Georges Foity

merci Electricien Osny pour ce post Electricien Osny Electricien Osny

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 13 octobre 2016 02:25, par Georges Foity

merci Plombier Vauréal pour ce post Plombier Vauréal Plombier Vauréal

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 13 octobre 2016 02:12, par Georges Foity

merci Plombier Vauréal pour ce post Plombier Vauréal Plombier Vauréal

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 13 octobre 2016 00:34, par Georges Foity

merci Electricien Brie-Comte-Robert pour ce post Electricien Brie-Comte-Robert Electricien Brie-Comte-Robert

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 13 octobre 2016 00:07, par Georges Foity

merci Electricien Le Vésinet pour ce post Electricien Le Vésinet Electricien Le Vésinet

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 11 octobre 2016 11:11, par Georges Foity

merci Serrurier Le Pecq pour ce post Serrurier Le Pecq Serrurier Le Pecq

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 6 octobre 2016 23:41, par Georges Foity

merci Serrurier Clichy pour ce post Serrurier Clichy Serrurier Clichy

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 19 septembre 2016 23:15, par Georges Foity

merci code promo airbnb 30€ pour ce post code promo airbnb 30€ code promo airbnb 30€

Savoir anthropologique, engagement et intervention de l’ethnologue - 16 septembre 2016 21:14, par Georges Foity

merci leurre peche riviere pour ce post leurre peche riviere leurre peche riviere


Cet article a été lu 12647 fois.