André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré

La question des frontières disciplinaires en sciences sociales n’a pas fini de faire couler de l’encre.
Non dépourvue d’enjeux épistémologiques et intellectuels, elle doit aussi une bonne part de son acuité au fait qu’elle conditionne fortement les carrières et l’accès aux ressources. Ces définitions disciplinaires sont mobilisées, par exemple au Conseil national des universités (CNU) ou dans les concours de recrutement, quand il s’agit de qualifier (ou disqualifier) un dossier comme « sociologique » ou « anthropologique » et ce, d’autant plus fortement dans une conjoncture de faible nombre de postes .
La division entre sociologie et anthropologie fut à l’origine marquée par une division du travail territorialisée — à la première l’étude de l’Occident moderne, à la seconde le reste. Comme le rappelle ci-après André Béteille, pour Bronislaw Malinowski et Alfred R. Radcliffe-Brown, fondateurs de l’anthropologie sociale en Grande-Bretagne, celle-ci n’était autre que la sociologie (au sens durkheimien) appliquée à l’étude des peuples primitifs. Lors de la création en 1946 de l’Association of Social Anthropologists of the United Kingdom and British Commonwealth (ASA), association professionnelle qui marquait l’autonomisation de l’anthropologie sociale, tous ses membres avaient fait leur terrain dans la périphérie coloniale. Cette répartition est devenue moins nette avec le développement d’une « anthropologie chez soi », plus tardif de l’autre côté de la Manche. En Grande-Bretagne, lors de l’expansion universitaire des années 1960, nombre de postes créés en sociologie furent occupés par de jeunes docteurs formés en anthropologie sociale, qui enquêtèrent à l’intérieur des frontières nationales, mais qui furent dès lors regardés comme sociologues. C’est seulement en 2004 que l’ASA a créé un réseau consacré à l’anthropologie de la Grande-Bretagne.

Suite du texte à télécharger ci-dessous :

PDF - 115 ko
Posté le 18 mai 2007 par Benoît de L’Estoile

33 commentaire(s)

- commençant par les plus récents
André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 17 janvier 2017 07:15, par Georges Foity

merci Electricien Versailles pour ce post Electricien Versailles Electricien Versailles

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 16 janvier 2017 23:13, par Georges Foity

merci Serrurier Argenteuil pour ce post Serrurier Argenteuil Serrurier Argenteuil

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 16 janvier 2017 22:07, par Georges Foity

merci Serrurier Argenteuil pour ce post Serrurier Argenteuil Serrurier Argenteuil

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 16 janvier 2017 20:30, par Georges Foity

merci Serrurier Épinay-sur-Seine pour ce post Serrurier Épinay-sur-Seine Serrurier Épinay-sur-Seine

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 16 janvier 2017 10:15, par Georges Foity

merci Plombier Champigny-sur-Marne pour ce post Plombier Champigny-sur-Marne Plombier Champigny-sur-Marne

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 16 janvier 2017 01:23, par Georges Foity

merci Plombier Levallois-Perret pour ce post Plombier Levallois-Perret Plombier Levallois-Perret

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 15 janvier 2017 00:35, par Georges Foity

merci Electricien Neuilly-sur-Seine pour ce post Electricien Neuilly-sur-Seine Electricien Neuilly-sur-Seine

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 14 janvier 2017 18:36, par Georges Foity

merci Plombier Paris 14 pour ce post Plombier Paris 14 Plombier Paris 14

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 14 janvier 2017 01:57, par Georges Foity

merci Plombier Créteil pour ce post Plombier Créteil Plombier Créteil

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 13 janvier 2017 22:42, par Georges Foity

merci Serrurier Nanterre pour ce post Serrurier Nanterre Serrurier Nanterre

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 13 janvier 2017 20:58, par Georges Foity

merci Electricien Boulogne-Billancourt pour ce post Electricien Boulogne-Billancourt Electricien Boulogne-Billancourt

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 13 janvier 2017 18:43, par Georges Foity

merci Electricien Boulogne-Billancourt pour ce post Electricien Boulogne-Billancourt Electricien Boulogne-Billancourt

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 13 janvier 2017 17:36, par Georges Foity

merci Electricien Aulnay-sous-Bois pour ce post Electricien Aulnay-sous-Bois Electricien Aulnay-sous-Bois

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 13 janvier 2017 17:28, par Georges Foity

merci Plombier Vitry-sur-Seine pour ce post Plombier Vitry-sur-Seine Plombier Vitry-sur-Seine

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 13 janvier 2017 01:42, par Georges Foity

merci Plombier Rueil-Malmaison pour ce post Plombier Rueil-Malmaison Plombier Rueil-Malmaison

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 12 janvier 2017 19:53, par Georges Foity

merci Plombier Nanterre pour ce post Plombier Nanterre Plombier Nanterre

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 12 janvier 2017 19:47, par Georges Foity

merci Plombier Nanterre pour ce post Plombier Nanterre Plombier Nanterre

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 12 janvier 2017 18:37, par Georges Foity

merci Serrurier Rueil-Malmaison pour ce post Serrurier Rueil-Malmaison Serrurier Rueil-Malmaison

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 12 janvier 2017 18:11, par Georges Foity

merci Serrurier Vitry-sur-Seine pour ce post Serrurier Vitry-sur-Seine Serrurier Vitry-sur-Seine

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 12 janvier 2017 12:18, par Georges Foity

merci Plombier Aulnay-sous-Bois pour ce post Plombier Aulnay-sous-Bois Plombier Aulnay-sous-Bois

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 12 janvier 2017 08:08, par Georges Foity

merci Serrurier Paris 8 pour ce post Serrurier Paris 8 Serrurier Paris 8

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 12 janvier 2017 05:54, par Georges Foity

merci Plombier Saint-Denis pour ce post Plombier Saint-Denis Plombier Saint-Denis

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 12 décembre 2016 19:37, par Georges Foity

merci Reproduction de clé Giremoutiers pour ce post Reproduction de clé Giremoutiers Reproduction de clé Giremoutiers

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 23 novembre 2016 07:49, par Georges Foity

merci Serrurier Nanterre pour ce post Serrurier Nanterre Serrurier Nanterre

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 23 novembre 2016 07:46, par Georges Foity

merci Serrurier Nanterre pour ce post Serrurier Nanterre Serrurier Nanterre

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 8 novembre 2016 14:05, par Georges Foity

merci Serrurier Créteil pour ce post Serrurier Créteil Serrurier Créteil

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 13 octobre 2016 02:37, par Georges Foity

merci Serrurier Clichy pour ce post Serrurier Clichy Serrurier Clichy

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 13 octobre 2016 00:51, par Georges Foity

merci Electricien Brie-Comte-Robert pour ce post Electricien Brie-Comte-Robert Electricien Brie-Comte-Robert

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 12 octobre 2016 23:13, par Georges Foity

merci Electricien Bonneuil-sur-Marne pour ce post Electricien Bonneuil-sur-Marne Electricien Bonneuil-sur-Marne

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 7 octobre 2016 00:34, par Georges Foity

merci Serrurier Viroflay pour ce post Serrurier Viroflay Serrurier Viroflay

Frontières de l’anthropologie : un point de vue indien - 27 juillet 2007 11:13, par Benoît de L’Estoile

Le texte d’André Bétéille, « Etre anthropologue chez soi : un point de vue indien », dont le texte ci-dessus constitue la présentation pré-publiée, est désormais paru dans le numéro 67 (« Femmes d’élection ») de la revue Genèses, juin 2007, p.113-130. Il mérite à mon sens d’être largement lu et médité à titre de réflexion comparative sur le sens des frontières disciplinaires, et sur la redéfinition de l’anthropologie dans un monde post-colonial où les collègues des ex-dépendances coloniales ne peuvent plus être tenus pour quantité négligeable.

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 15 juin 2007 18:54, par Eliane Daphy

Ce texte (introduction à André Béteille, « L’anthropologie chez soi : un point de vue indien »), est à paraître dans Genèses, n° 68, juin 2007 (information donnée dans le fichier joint).

Eliane Daphy http://assisesethno.org/spip.php?auteur1

André Béteille : la sociologie comparative comme regard décentré - 26 mai 2007 08:27, par Charles Macdonald

Ce rappel historique de l’origine sociologique de l’ethnologie souligne bien la liaison intime et la proximité de ces deux disciplines. A vrai dire, on peut considérer un ensemble de disciplines parmi lesquelles se trouvent l’anthropologie, la sociologie, mais aussi l’histoire, la géographie humaine et peut-être aussi la démographie, comme une « masse disciplinaire » à l’intérieur de laquelle n’existe aucune barrière scientifique importante. La raison principale de cette communauté disciplinaire tient sans doute au fait que ces diverses branches d’une même science sont basées sur l’observation et non l’expérimentation (comme c’est le cas de la psychologie, des sciences du vivant et d’autres), qu’elles ont des méthodes communes et un objet identique (l’homme, ses institutions, son comportement social, sa culture). Les frontières disciplinaires qui existent entre sociologie, histoire et anthropologie sont strictement d’ordre institutionnel et résultent directement de l’existence de structures comme les départements d’université et les sections du CNRS, la constitution des écoles doctorales, et plus généralement d’une histoire institutionnelle différente pour chaque pays.

Ces différences ont été intériorisées par la communauté des chercheurs et enseignants en sciences humaines qui tient ces frontières pour « réelles » alors qu’elle ne sont que des fantasmes épistémologiques. L’habillage en styles et approches contrastés qui peuvent faire croire à la réalité d’un fossé épistémologique entre ces disciplines se trouve entièrement démenti par les développements récents de l’anthropologie, notamment par la déferlante des nouveaux objets et de l’ethnologie du proche.

La raison pour laquelle des barrières fractionnent en territoires académiques un même espace scientifique tient à la gestion de la science, non à la production de la science. Un exemple très simple : un dossier de candidature en section 38 (anthropologie) peu être refusé parce que le candidat a fait une « thèse d’histoire », a travaillé dans des « archives » et non sur un « terrain ethnographique » (proche ou lointain peu importe). Pourtant le candidat a une problématique anthropologique et son programme de recherche peut être considéré comme totalement anthropologique. Son dossier ne sera pas classé parce qu’il existe une autre section avec un autre numéro qui fait exactement la chose opposée, en recrutant les chercheurs qui ont travaillé dans les « archives », en refusant ceux qui ont fait un « terrain ethnographique » ou qui auraient une « thèse d’anthropologie sociale ». La gestion de la science est un phénomène sociologique. La production de la science est phénomène cérébral. Les deux participent de l’histoire de la science.


Cet article a été lu 13973 fois.