Derniers commentaires

Comité de liaison et de travail

Bonjour,
Pendant les Assises, le vendredi 14 décembre en fin de journée, un certain nombre de personnes se sont déjà inscrites au « Comité de liaison et de travail ».
A priori, la liste reste ouverte et je pense que cette liste sera affichée début janvier 2008 sur ce site. On pourra alors inscrire de nouvelles bonnes volontés à ce moment-là. Restez en ligne !
Bien cordialement,
Vincent Battesti

Posté le 23 décembre 2007 par Vincent Battesti
Lire l'article et son forum

Motion votée aux Assises, le 14 décembre 2007

La liste d’inscription au groupe de travail est-elle ouverte ? Avec qui doit on prendre contact pour proposer une participation ?

Cordialement Patricia Ouellet Doctorante Membre active de 2 assos d’ethno en région Montpellier

Posté le 21 décembre 2007 par Patricia Ouellet
Lire l'article et son forum

Inscription aux Assises de l’ethnologie et de l’anthropologie en France

On aurait été content de l’entendre, Daniel Fabre, pendant ces assises… Parce que en tous cas du mercredi au vendredi soir, il n’était pas là. Même pas venu se montrer au cocktail, comme ont fait certains des mandarins malins.

L’ethnologie, c’est clair après ces Assises, on voit comment elle existe encore : grâce aux doctorants qui n’ont pas de bourses, aux post-doctorants qui cherchent du boulot et galèrent. Ah oui, il y a aussi quelques statutaires bien en place qui répètent que ça ne va pas si mal car ça pourrait être pire.

On souhaite une bonne continuation à ces aveugles bien pensants ! Et de jolis contrats bien lucratifs. Parait que l’ANR et les contrats européens, c’est très bien pour la lisibilité internationale. Et que les précaires peuvent trouver plein de boulots intéressants et bien payés, en répondant à la « demande sociale ».

Et nous avons bien compris le message, souvent répété : « nous ne sommes plus dans les années 1970 ». On a traduit « pas la peine de compter sur les statutaires pour se battre aux côtés des hors-statuts ». On s’en doutait un peu…

Partage des richesses, partage du temps de travail, ce n’est pas du tout l’objectif de nos statutaires. Ca serait plutôt : « travailler plus pour gagner plus ».

Consternant ; un bien bel enterrement de première classe, tout le monde était content.

Posté le 20 décembre 2007 par Ethnologue précaire en colère, au RMI
Lire l'article et son forum

Quelles statistiques pour lutter contre les discriminations ?

Article publié dans le Journal des anthropologues, n° 110-111 (numéro « De l’anthropologie de l’autre à la reconnaissance d’une autre anthropologie », coordonné par Elizabeth Cunin et Valeria A. Hernandez), 2007, pp. 373-378.

Posté le 20 décembre 2007 par optionnel
Lire l'article et son forum

Critères pour le recrutement en section 38 - Conseils aux candidats

L’Association française de sociologie (AFS) a mis en ligne un document pdf de 8 pages : « Conseils pratiques destinés aux candidats aux concours de l’enseignement supérieur et de la recherche », à télécharger ici.

Sans garantir de la pertinents de ces conseils pour la section 38 du CoNRS et la section CNU 20… Bon courage aux candidats.

Eliane Daphy

Posté le 19 décembre 2007 par Eliane Daphy
Lire l'article et son forum

Motion votée aux Assises, le 14 décembre 2007

De retour « en région », je prends connaissance de votre contribution et vous remercie de continuer le lien qui nous est tellement indispensable. Si ethnologues et anthropologues savent si bien créer des réseaux lorsqu’ils sont dans des situtations extrêmes et lointaines ils se montrent hélas beaucoup moins efficaces pour organiser leur propre profession. Espérons que ces Assise participent à une meilleure compréhension de chacun et que le dialogue se poursuive en toute liberté.

Posté le 18 décembre 2007 par Catherine Lantenois
Lire l'article et son forum

Cahiers de doléances : propositions pour améliorer la situation des docteurs en anthropologie

Au vue de la situation actuelle de la discipline, les ethnologues seront amenés à collaborer de plus en plus avec d’autres disciplines et d’autres organismes qui connaissent peu ou mal l’ethnologie. De ce fait, je pense qu’il est important d’élaborer une charte qui aurait pour objectif à la fois de présenter les compétences liées au métier d’ethnologue, d’éviter certaines dérives et d’attester de la scientificité de la discipline auprès de ces futurs partenaires.

Dans la même optique, je pense qu’il est primordial de présenter le métier d’ethnologue aux différents organismes chargés de l’orientation et de l’insertion des diplômés. En effet, les métiers sont répertoriés en fonction de compétences au sein du ROME (répertoire des compétences associées aux différents métiers utilisé notamment par l’ANPE). Les compétences associées au métier d’ethnologue ne sont pas transposables ou associables de fait à d’autres types de métiers.

De part le développement de formations professionnalisantes en ethnologie qui attirent de plus en plus d’étudiants, il est important de travailler sur cet aspect.

Posté le 18 décembre 2007 par Frédérique Guyader
Lire l'article et son forum

Consulter le rapport du Conseil supérieur de la recherche et de la technologie

Bonsoir,
C’est exact, le site du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche semble avoir retiré ce document de son site. Qu’à cela ne tienne, j’ai rajouté ce document pdf directement dans l’article, ci-dessus.
Bien cordialement,
VB

Posté le 9 décembre 2007 par Vincent Battesti
Lire l'article et son forum