Débat 1. Changements dans la recherche et l’enseignement

Évolutions dans les institutions de recherche et d’enseignement.
Les institutions d’enseignement supérieur et de recherche (universités, établissements publics) ont connu ces dernières années une accélération des « réformes » qui impliquent une transformation décisive des conditions d’exercice des métiers d’enseignant-chercheur et de chercheur mais aussi de formation des étudiants et d’obtention des postes. Certains effets en sont manifestes dès à présent et risquent de se révéler avec beaucoup plus d’acuité dans les années à venir. L’anthropologie est touchée, comme les autres disciplines, sans doute selon des modalités spécifiques liées par exemple à ses particularités ou relative à sa situation dans les EPST et dans les universités.
La pratique de l’enquête ethnologique et de l’analyse s’en trouve bouleversée selon des modalités qui sont à analyser, évaluer, discuter.

Coordinateurs de cette piste (à contacter pour toutes informations la concernant) :
Laurent Bazin et Irène Bellier.


Présentation du Débat 1.

Impacts des évolutions institutionnelles

Evolutions des institutions de recherche et d’enseignement, cadres idéologiques et production des connaissances

Posté le 25 octobre 2006 par Irène Bellier, Laurent Bazin
Il y a 35 commentaires à cet article. Lire cet article

Synthèse pour la discussion du débat n°1

Évolutions dans les institutions de recherche et d’enseignement

Synthèse des travaux préparatoires résultant des séances du séminaire Actualités de l’anthropologie, de plusieurs tables rondes dont celle sur les musées d’ethnologie et la pratique de l’ethnologie, et des communications sur le site.

Posté le 7 décembre 2007 par Irène Bellier
Il y a 29 commentaires à cet article. Lire cet article

Les derniers articles de cette piste

Compte-rendu séminaire AFA - APRAS sur « l’anthropologie dans l’UE » : 12 juin 2007

L’anthropologie dans la politique européenne de la recherche

IRENE BELLIER a évoqué la manière dont l’Europe pénètre l’anthropologie en France, par la mise en place de l’Espace Européen de la Recherche (EER). Ses modalités structurantes ont un impact fort et direct sur la place des SHS et de l’anthropologie en Europe et en France. Elle distingue plusieurs enjeux pour la recherche en SHS et en anthropologie. ISABELLE BRUNO a dressé un panorama très clair de la Stratégie de Lisbonne dont elle a rappelé l’historique (naissance de l’EER en 2000), la volonté programmatique (préparer la transition vers l’économie de la connaissance et moderniser le modèle social européen), le modèle idéologique (recours aux solutions proposées par les tenants du New Public Management pour gérer efficacement l’organisation européenne, sur le modèle d’une « bonne gouvernance »). JAN SPURK, prolongeant la réflexion sur le « benchmarking », montre combien la volonté d’européanisation qui s’affirme comme nouvelle, ne tient pas compte des relations internationales et européennes qui, depuis le 19e siècle, structurent les pratiques de recherche et d’enseignement. MARIE DOMINIQUE RIBEREAU-GAYON a centré son intervention sur la demande de recherche en anthropologie dans les appels à proposition de recherche (APR) européens. Partant d’observations précises concernant essentiellement l’anthropologie dans le domaine de l’environnement, elle a développé 4 points nous invitant à comprendre le mode de fonctionnement des procédures européennes, leur logique, les contraintes qu’elles posent à l’anthropologie en France mais aussi les opportunités qu’elles peuvent présenter. AZILIZ GOUEZ a évoqué la demande d’anthropologie portée par la Fondation Notre Europe, un « think tank européen » qui a été mis en place par Jacques Delors, avec un agenda intellectuel et une optique favorable à l’élargissement. En contrepoint du propos sur « comment l’Europe pénètre l’anthropologie », elle évoque la manière dont « l’anthropologie pénètre l’Europe ». BENOIT DE L’ESTOILE enchaîne sur la construction du réseau des anthropologues en évoquant le cas de l’Association Européenne des Anthropologues Sociaux (EASA) dont il est Vice-président. Il aborde en particulier le rôle de médiation que pourait jouer l’EASA entre les réseaux d’anthropologues et les instances européennes.

Posté le 25 juin 2007 par Irène Bellier
Il y a 38 commentaires à cet article. Lire cet article

Lire le projet de loi sur les universités --- réagir

Le Ministère vient de rendre public le projet de loi. Pour comprendre et réagir sur ce qui se passe avec la réforme des universités, pour réfléchir à la manière dont les anthropologues peuvent se mobiliser…

Posté le 20 juin 2007 par Irène Bellier
Il y a 41 commentaires à cet article. Lire cet article

Les musées d’ethnologie et la pratique de l’ethnologie aujourd’hui

Table-ronde le lundi 19 et le mardi 20 novembre 2007, au CNRS Ivry-sur-Seine.

Quelles vont être les relations entre musées à vocation ethnologique et ethnologues ? Texte d’orientation.

Posté le 26 avril 2007 par Bernard Dupaigne, Jacques Gutwirth
Il y a 31 commentaires à cet article. Lire cet article

Séminaire AFA-APRAS Actualités de l’anthropologie

Petite synthèse de la table ronde du 13 février 2007 (MSH/Paris).
L’enseignement de l’anthropologie aujourd’hui : état des lieux Table ronde organisée par Sophie Chevalier (MCF, Un. Franche-Comté) avec la participation de : Sylvaine Camelin (MCF, Paris V) ; Patrick Deshayes (MCF, Paris V) ; Benoît de l’Estoile (resp. anthropologie, ENS-Paris) ; Jean-Paul Filiod (MCF, IUFM, Lyon, ISH) ; Jean-François Gossiaux (dir. études, EHESS) ; Pierre-Yves Jacopin (prof., IHEAL-Paris III) ; Emmanuelle Lallement (MCF, Celsa, Paris IV) ; Anne Monjaret (CNRS, Paris V) ; Anne (...)
Posté le 4 avril 2007 par Sophie Chevalier
Il y a 34 commentaires à cet article. Lire cet article

Evolutions institutionnelles et postes contractuels

Un sujet tabou dans l’anthropologie britannique contemporaine ?

Cet article (en anglais) propose une réflexion sur l’impact des évolutions institutionnelles sur l’anthropologie britannique contemporaine, en portant un regard spécifique sur le travail et les conditions d’emploi d’enseignant(e)s recruté(e)s à des postes contractuels.

Référence : Gibb, R. 2004. ‘Seminar Culture(s), Rites of Passage and the Unmentionable in Contemporary British Social Anthropology’ in D. Mills and M. Harris (eds.) Teaching Rites and Wrongs : Universities and the Making of Anthropologists. Birmingham : Sociology, Anthropology and Politics (C-SAP) and The Higher Education Academy Network, pp. 40-74.

Posté le 2 février 2007 par Robert Gibb
Il y a 26 commentaires à cet article. Lire cet article