Débat 5. La structure associative de la discipline

Qu’en est-il de l’existence de multiples associations, locales, régionales, nationales, internationales, de sociétés savantes, d’associations thématiques qui structurent et animent notre profession. Une discussion sur leurs spécificités, leurs activités, leurs fonctions, leur positionnement, mais aussi sur la nature des relations qu’elles entretiennent ou pourraient entretenir entre elles est une partie intégrante du « bilan » à effectuer et des perspectives à dégager.

Coordinateurs de cette piste (à contacter pour toutes informations la concernant) :
Irène Bellier et Gilles Raveneau.


Présentation du Débat 5 (provisoire).

La structure associative de la discipline

Qu’en est-il de l’existence de multiples associations, locales, régionales, nationales, internationales, de sociétés savantes, d’associations thématiques qui structurent et animent notre profession ?

Posté le 13 décembre 2006
Il y a 31 commentaires à cet article. Lire cet article

Synthèse pour la discussion du débat n°5

La structure associative de la discipline

Synthèse pour la discussion du débat 5 - La structure associative de la discipline

Posté le 7 décembre 2007 par Gilles Raveneau
Il y a 32 commentaires à cet article. Lire cet article

Les derniers articles de cette piste

Première proposition d’intervention de l’association Txoke ! dans le cadre du débat 5 des Assises de l’Ethnologie et de l’Anthropologie en France : La structure associative de la discipline

Mots-clés (tous)

Nous présentons dans cet article, qui s’apparente plus en réalité à une « brève » qu’à un article, mais son texte est trop long, les motivations et le contexte général politique et économique qui a poussé un petit groupe de chercheurs à constituer l’association européenne Txoke !.

Elle réunit en son sein des spécialistes (anthropologues, ethnologues, ethnomusicologues, historiens, archivistes et conservateurs du patrimoine) de plusieurs pays européens (France, Espagne, Allemagne, Royaume-Uni, Suisse et Norvège, pour l’instant), d’Amérique du Sud (Chili, Argentine) et du Maghreb (Algérie, Maroc). Tous souhaitent unir leurs efforts pour mener à bien des projets originaux en privilégiant la transversalité et l’aspect international. Ses membres souhaitent promouvoir une vision appliquée et éthique de l’anthropologie et des disciplines affines qui sont les leurs. Cette association professionnelle internationale s’est dotée du statut d’Association Européenne (AE) qui, bien que non encore voté officiellement par la Communauté Européenne, est en cours de validation.

Posté le 15 octobre 2007 par Ingrid Kuschick, Raphaël Parejo-Coudert
Il y a 0 commentaire à cet article. Lire cet article

Pour le rapprochement de l’AFA et de l’APRAS

Et la fondation d’une nouvelle et unique association pour l’anthropologie française
Mots-clés (tous)
La scission des ethnologues et des anthropologues à la fin des années 1980 entre l’Association Française d’Anthropologie (AFA) et l’Association Pour la Recherche en Anthropologie Sociale (APRAS) est historiquement issue d’une querelle de personnes et de conceptions de la discipline. Nombre de faits conduisent à penser qu’il est temps de dépasser les conflits du passé et de regarder vers l’avenir. Il semble que nous ne soyons plus au temps des oppositions, mais que nous soyons déjà passés à celui de la (...)
Posté le 12 juillet 2007 par Gilles Raveneau
Il y a 42 commentaires à cet article. Lire cet article